Un trophée du dialogue social ? Chiche !

Le Groupe RH&M est spécialisé dans la formation et le développement des professionnels des Ressources Humaines et des Cadres du Management.
Il organise depuis 8 ans un trophée du dialogue social.

Cette année, le prix du dialogue social a été décerné a Toyota :

Hier soir, notre entreprise a reçu le trophĂ©e « du dialogue social responsable » dans le cadre des TrophĂ©es du Dialogue Social initiĂ©s et organisĂ©s par l’Observatoire pour un Nouveau Dialogue Social (ONDS) Ă  Paris. Nous avons Ă©tĂ© distinguĂ©s pour le travail que nous avons rĂ©alisĂ© main dans la main avec nos partenaires sociaux dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire actuelle. Pour recevoir cette distinction, les 4 partenaires sociaux signataires des accords (CFDT, FO, CFTC, CFE CGC) Ă©taient prĂ©sents lors de cette cĂ©rĂ©monie aux cĂŽtĂ©s de Pascale Tschaen, DRH de l’entreprise.

https://www.linkedin.com/company/toyota-motor-manufacturing-france?trk=organization-update_share-update_update-text

Comme quoi nous pouvons garder espoir : oui, il existe de grandes entreprises en France qui mettent en pratique le dialogue social, des entreprises dans lesquelles représentants du personnel et direction travaillent ensemble.

Contrairement au label « Top employer » fiĂšrement affichĂ© par certaines entreprises, (label dont l’obtention ne passe pas par la consultation des reprĂ©sentants du personnel, donc des employĂ©s…), pour remporter le trophĂ©e du dialogue, il faut avoir une vraie dĂ©marche d’exemplaritĂ© ou d’innovation, soumettre un dossier et le soutenir face Ă  un jury.

  • Le jury Ă©valuera les dossiers, essentiellement sur 3 critĂšres : la pertinence, l’exemplaritĂ© et l’innovation
  • Les trophĂ©es illustreront la diversitĂ© des chantiers portant sur les nĂ©gociations sociales, par les projets, les profils d’entreprises, etc.
  • A chaque trophĂ©e sera associĂ©e une valeur porteuse de sens, illustrant la philosophie et la force du projet

Parmi les Ă©lĂ©ments du dossier de candidature sont suggĂ©rĂ©s les modalitĂ©s de mise en Ɠuvre, qui est impliquĂ©, et la qualitĂ© du dialogue social.

La prĂ©sence des syndicats CFDT, FO, CFTC, CFE CGC Ă  la remise du prix pour Toyota n’est pas anodine. Il doit y avoir lĂ  bas une culture de la nĂ©gociation, du respect de l’esprit des accord, des nĂ©gociations oĂč on nĂ©gocie… bref, loin du « Vous dĂ©fendez les employĂ©s, je dĂ©fends la direction » qu’on a pu entendre ailleurs.

Alors, Amadeus, chiche pour 2021 ?

« Et toi le boulot, ça va ? »

Cet article est pour tous ceux qui ont bien envie de répondre « NON, CA NE VA PAS ! » mais répondent avec une distance neutre à cette question pas si anodine.

Stress, harcĂšlement, agression au travail, burnout : tout le monde peut ĂȘtre exposĂ©, pourtant trop souvent ceux qui les subissent n’en parlent pas.
On peut parfois prendre du recul, parfois on n’y arrive pas, parfois ça ne suffit pas… Parfois cette impression de ne plus pouvoir faire correctement son travail, d’ĂȘtre en permanence sous l’eau, cette sensation de ne plus arriver Ă  se concentrer devient omniprĂ©sente. Arrivent ensuite le repli sur soi, le sentiment d’Ă©puisement, les insomnies…

N’attendez pas que la situation s’aggrave, ne restez pas seul(e) avec ces difficultĂ©s, ces souffrances. N’attendez pas que ce que vous n’exprimez pas finisse par s’imprimer. Parlez-en, partagez le poids de votre fardeau.

parler, c’est dĂ©jĂ  agir. Ca aide parfois Ă  relativiser, souvent Ă  cerner l’origine des problĂšmes (contextes et acteurs) et avoir le regard d’un tiers aide aussi Ă  « recadrer » les difficultĂ©s rencontrĂ©es.
C’est la premiĂšre Ă©tape vers un retour Ă  la normale.

Appelez-nous si vous avez envie de répondre « ça ne va pas » : votre équipe CFTC peut vous aider.

Vous pouvez aussi parler avec les infirmiers et médecin du travail (qui sont astreint au secret médical), avec les élus du CHSCT par email : NCE-CSSCT

Consultez l’article de l’INRS Risques psychosociaux, en parler pour en sortir pour voir quels sont vos interlocuteurs et quelles sont leurs responsabilitĂ©s :

INRS-Risques-psychosociaux.-En-parler-pour-en-sortir-

Accord Syntec sur l’activitĂ© partielle de longue durĂ©e

L’accord Syntec sur l’activitĂ© partielle de longue durĂ©e impose aux entreprises de ne pas faire de PSE et de ne pas augmenter les dirigeants

https://www.editions-legislatives.fr/actualite/l-accord-syntec-sur-l-activite-partielle-de-longue-duree-impose-aux-entreprises-de-ne-pas-faire-de-p

L’accord de branche permet aux entreprises de bĂ©nĂ©ficier d’un soutien public lorsque la rĂ©duction du temps de travail atteint jusqu’Ă  40% de la durĂ©e lĂ©gale de travail, l’employeur recevant une allocation Ă©gale Ă  60% de la rĂ©munĂ©ration brute horaire, dans la limite de 4,5 fois le taux horaire du Smic (2).

Pour les salariĂ©s l’indemnitĂ© d’activitĂ© partielle (plafonnĂ©e Ă  4,5 Smic, soit 6 927€ par mois), le texte prĂ©voit trois niveaux:

  • 98% pour les salariĂ©s ayant une rĂ©munĂ©ration mensuelle brute infĂ©rieure Ă  2 100€;
  • 80% entre 2 100€ et le plafond de la sĂ©curitĂ© sociale (3 428 € en 2020);
  • 75% Ă  partir du plafond de la sĂ©curitĂ© sociale.

Pour les dirigeants : des « efforts proportionnés ».

A propos des plans de sauvegarde de l’emploi (PSE), l’accord dit « Dans les Ă©tablissements au sein desquels l’activitĂ© partielle de longue durĂ©e est mise en oeuvre, tout PSE est interdit pendant toute la pĂ©riode de mise en oeuvre ».

Plus d’informations sur le site du syntec :

Syntec Ingénierie: Miser sur la formation et la reconversion

Le prĂ©sident du Syntec IngĂ©nierie s’est exprimĂ© dans le cadre de la sĂ©rie d’articles de l’Usine Nouvelle « l’appel des 30 pour sauver l’industrie« , en particulier sur les secteurs de l’aĂ©ronautique et de l’automobile.
L’article est a lire sur le www.usinenouvelle.com:

«Ce que l’on craint en parallĂšle, c’est un double phĂ©nomĂšne : l’expatriation des jeunes ingĂ©nieurs hors de France, d’une part, et la dĂ©localisation durable de certaines activitĂ©s vers des zones Ă  plus bas coĂ»t, d’autre part. Ce scĂ©nario serait absolument catastrophique, car il signerait le dĂ©mantĂšlement de la filiĂšre française, et avec lui la perte des compĂ©tences qui font notre renommĂ©e et notre attractivitĂ© partout dans le monde.»

«L’avenir de la France, c’est de garder ses cerveaux. Investissons dans la formation de nos professionnels des secteurs aĂ©ronautique et automobile»

https://www.usinenouvelle.com/editorial/sauver-l-industrie-pierre-verzat-president-du-syntec-ingenierie-misons-sur-la-formation-et-la-reconversion-de-nos-ingenieurs-pour-enclencher-la-relance.N1009524

France: le chĂŽmage partiel bonifiĂ© prolongĂ© jusqu’Ă  fin dĂ©cembre 2020

Quelques heures aprĂšs avoir annoncĂ© le prolongement du dispositif de chĂŽmage partiel «avec une indemnisation Ă  100%» jusqu’au 31 dĂ©cembre prochain pour les restaurateurs et cafĂ©s, le gouvernement poursuit son opĂ©ration pour protĂ©ger l’emploi. Ce mercredi, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncĂ© Ă  l’AFP que ce prolongement allait finalement concerner «tous les secteurs protĂ©gĂ©s», Ă  100%, jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e.

Dans le dĂ©tail, les secteurs dits protĂ©gĂ©s sont Ă©numĂ©rĂ©s dans une annexe du dĂ©cret du 29 juin 2020 «portant modulation temporaire du taux horaire de l’allocation d’activitĂ© partielle». Il s’agit de ceux «du tourisme, de l’hĂŽtellerie, de la restauration, du sport, de la culture, du transport aĂ©rien et de l’Ă©vĂšnementiel qui sont particuliĂšrement affectĂ©s par les consĂ©quences Ă©conomiques et financiĂšres de la propagation de l’Ă©pidĂ©mie de covid-19 au regard de la rĂ©duction de leur activitĂ© en raison notamment de leur dĂ©pendance Ă  l’accueil du public».

https://www.lefigaro.fr/social/le-chomage-partiel-indemnise-a-100-prolonge-jusqu-a-fin-decembre-pour-tous-les-secteurs-proteges-20200930

La CFTC participera Ă  la nĂ©gociation d’un accord national interprofessionnel sur le tĂ©lĂ©travail

Attention: il s’agit lĂ  de la CFTC nationale 🙂

Il aura fallu que la CFTC cesse le 11 septembre dernier de prendre part aux « sĂ©ances de travail » sur le tĂ©lĂ©travail (c.f. https://www.cftc.fr/actualites/teletravail-le-temps-nest-plus-aux-diagnostics-mais-a-la-negociation) pour qu’arrive enfin la nĂ©gociation d’un Accord National Interprofessionnel.

Le dernier accord datait de 2005… 15 ans d’evolution des technologies qui ont transformĂ© les possibilitĂ©s du tĂ©lĂ©travail (fibre, 4G, IA…).
La CFTC soutenait en outre que «la superposition d’injonctions parfois contraires n’est pas de nature Ă  rendre lisibles pour les salariĂ©s comme pour les employeurs leurs droits et devoirs en matiĂšre de tĂ©lĂ©travail : temps et charge de travail, coĂ»ts annexes (Ă©quipements, Ă©lectricitĂ©), assurance et responsabilitĂ©, droit Ă  la dĂ©connexion, risque d’isolement sont autant de zones d’ombres qu’un accord pourra Ă  l’avenir lever en dĂ©finissant un cadre clair».
c.f.https://www.lefigaro.fr/flash-eco/teletravail-la-cftc-quitte-les-discussions-sur-le-diagnostic-partage-20200911

La participation de la CFTC visera évidemment à tirer parti des opportunités offertes par le télétravail (concilier les temps de vie, limiter les temps de transports
).

Elle visera aussi et surtout Ă   protĂ©ger les salariĂ©s des dommages qui pourraient rĂ©sulter  d’une gĂ©nĂ©ralisation abusive du tĂ©lĂ©travail.

Ce dernier ne doit pas devenir le mode « dominant » d’organisation du travail. La valeur du travail n’est pas qu’économique ou financiĂšre, elle rĂ©side avant tout dans les relations sociales et humaines.

Seules des rĂšgles simples et lisibles permettront de concilier ces enjeux. A ce titre, la CFTC s’interroge sur les dĂ©clarations annonçant un Accord qui ne serait ni normatif ni prescriptif. La CFTC sera ferme sur ce point.

Pour la CFTC l’accord devra dĂ©finir un cadre commun pour TOUS ! Libre aux CSE ensuite de s’en emparer et de dĂ©cliner ce cadre commun en prenant en compte les spĂ©cificitĂ©s des emplois, des entreprises, des situations.

C’est forte de cet Ă©tat d’esprit que la CFTC participera aux prochaines nĂ©gociations, convaincue que le tĂ©lĂ©travail peut-ĂȘtre une formidable porte d’entrĂ©e vers le monde de demain (enjeux dĂ©mographique et environnemental, conciliation des temps de vie, amĂ©nagement du territoire, transition numĂ©rique
).

https://www.cftc.fr/actualites/teletravail-la-cftc-obtient-louverture-dune-negociation-en-vue-dun-ani

Notons que plus localement, la direction d’Amadeus nous a annoncĂ© ĂȘtre ouverte Ă  une nouvelle nĂ©gociation locale sur le tĂ©lĂ©travail.

MS Office 365: Federal Agency Compromised by Malicious Cyber Actor

The Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) responded to a recent threat actor’s cyberattack on a federal agency’s enterprise network. By leveraging compromised credentials, the cyber threat actor implanted sophisticated malware—including multi-stage malware that evaded the affected agency’s anti-malware protection—and gained persistent access through two reverse Socket Secure (SOCKS) proxies that exploited weaknesses in the agency’s firewall.

https://us-cert.cisa.gov/ncas/analysis-reports/ar20-268a

Covid-19: l’UE appelle les Etats Ă  durcir leurs mesures

L’Union europĂ©enne appelle les Etats membres Ă  durcir leurs mesures de contrĂŽles « immĂ©diatement » face aux nouveaux foyers d’Ă©pidĂ©mie de Covid-19 pour contrer la deuxiĂšme vague, a indiquĂ© jeudi la commissaire Ă  la SantĂ© Stella Kyriakides.

Des tests et traçages aux capacitĂ©s hospitaliĂšres, « tous les Etats doivent dĂ©ployer immĂ©diatement et Ă  temps des mesures aux premiers signes de nouveaux foyers (…). C’est peut-ĂȘtre notre derniĂšre chance d’Ă©viter que se rĂ©pĂšte la situation du printemps dernier », a-t-elle averti lors d’une confĂ©rence de presse.

https://www.challenges.fr/monde/europe/covid-19-l-ue-appelle-les-etats-a-durcir-leurs-mesures-face-a-la-deuxieme-vague_728731