Télétravail contraint en période de confinement

L’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) a publié une synthèse de son enquête : teletravail-en-confinement-les-premiers-chiffres-cles : après 2 mois de mise en ligne, la consultation a recueilli les réponses de 8675 personnes, 72% de femmes, 44% moins 45 ans, 56% du secteur privé, 41% travaillant dans une structure de plus de 500 personnes et 35% exercent une fonction managériale.

En bref

  • 67% des répondants déclarent disposer d’un environnement matériel adapté à la pratique du télétravail
  • 68% ont eut des objectifs adaptés ou redéfinis (résultats ou délais)
  • 61% seulement ont déclaré être en mesure de réaliser l’ensemble de leurs tâches ou missions habituelles dans ce contexte de télétravail
  • 48% ont le sentiment de travailler plus, 33% de travailler moins
  • 50% des répondants déclarent être plus fatigués qu’à l’ordinaire et 34% moins fatigués
  • 46% se sentent moins efficaces qu’à l’habitude, 35% plus efficaces
  • 43% déclarent que la situation n’a pas d’impact sur leur niveau d’engagement, tandis que 32% s’estiment plus engagés qu’habituellement et 25% moins engagés
  • 88% ont l’intention de télétravailler dans le futur.

La totalité de l’enquête est disponible https://www.anact.fr/file/9844/download

Laisser un commentaire